Forum Friendship and Graphics

Convivialité et Graphisme
 
AccueilPublicationsS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Les Saints d'Aout

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Les Saints d'Aout   Mar 31 Juil - 9:45



le 01 aout, nous fêtons Saint Alphonse




 Alphonse, du germanique adal, noble, -funs, rapide. 
 Prénoms dérivés : Alphonse, Alphonso, Fons.... 
 Les Alphonse sont des amoureux de la nature qui fuient les villes et le mode de vie urbain. Ce sont des hommes angoissés et d'une sensibilité exacerbée, qui se sentent perpétuellement agressés par l'environnement comme par les autres. Ils attachent une importance presque démesurée à la fidélité en amitié et ils font preuve d'une grande jalousie en amour.. 
 Saint Alphonse de Liguori (1696-1787), évêque et docteur de l'Eglise Né dans une famille aristocratique à Marianella près de Naples, il fait des études brillantes et devint docteur en droit à 16 ans. Avocat renommé du barreau de Naples, il gagne tous ses procès. Un procès politique truqué l'écarte du barreau. Il renonce à l'héritage paternel et se consacre à la défense des pauvres et à leurs soins dans les hôpitaux. En 1726, il est ordonné prêtre, consacre sa vie à la «racaille» napolitaine et se fait missionnaire des campagnes oubliées par le clergé. Il fonde l'ordre des rédemptoristes et écrit 111 ouvrages qui annoncent un évangile de miséricorde proche des réalités humaines. Son oeuvre la plus importante est la fameuse « Théologie morale » (1748). Pour lui, Dieu n'est pas un dictateur. Il délivre la morale chrétienne d'un rigorisme desséchant et fait reculer le jansénisme en Italie. D'autre part, il renouvelle la prière chrétienne en la tournant notamment vers l'Eucharistie et vers Marie. Il poursuit dans le royaume de Naples et les Etats pontificaux sa mission de prédicateur et de confesseur. En 1762, le pape Clément XIII l'oblige à accepter la charge d'évêque de Sainte Agathe des Goths, évêché italien misérable. Il exerce son ministère avec efficacité quand à 72 ans, la cyphose sénile s'abat sur lui. Déchargé de son évêché en 1775, il connaît d'amères épreuves morales au sein même de sa congrégation menacée un moment d'anéantissement par le pape Pie VI. Quand il meurt, sa réputation de sainteté est universelle. Béatifié en 1816, canonisé en 1839, il est proclamé « docteur de l'Eglise » en 1871. C'est le patron des confesseurs.





Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Mer 1 Aoû - 9:54

Saint Alphonse

Nous fêtons ALPHONSE, mais aussi Alonso et Arcadie. Alphonse est un prénom germanique, il signifie prêt au combat. Très apprécié en Espagne, il y fait un parcours exceptionnel. Plusieurs rois d'Espagne et du Portugal ont contribué à sa diffusion. En France, ce prénom connaît une période brillante au 19è siècle. On le retrouve ailleurs sous d’autres formes forme comme Funkse ou Alonzo.



Saint Alphonse-Marie de’ Liguori
Évêque, fondateur de la :
“Congregatio Sanctissimi Redemptoris”
Docteur de l'Église

Alfonso Maria de’ Liguori naît à Marianella, près de Naples, le 27 septembre 1696, dans une famille noble.
Après de fort brillantes études, docteur en droit civil et canonique à seize ans, il embrassa la carrière d'avocat. Pendant les dix années qu'il remplit cette charge, il fut le modèle du parfait chrétien.

Il commençait à se relâcher, quand il échoua dans un plaidoyer superbe où il avait déployé tous ses talents ; « Ô monde ! s'écria-t-il, désormais je te connais; tu ne m'auras plus. »

Peu après, il entendit une voix lui dire : « Laisse le monde de côté, livre-toi à Moi tout entier... » Aussitôt il répondit, fondant en larmes : « Ô Dieu ! Me voici, faites de moi ce qu'il Vous plaira. » Aussitôt Alphonse va déposer à l'église de la Sainte Vierge son épée de gentilhomme, prend bientôt l'habit ecclésiastique, fait ses études de théologie, et au bout de trois ans reçoit le sacerdoce. Désormais le voilà embrasé du zèle des âmes ; il se mêle au peuple des campagnes et s'éprend d'un amour spécial pour lui.

C'est alors que l'idée lui vint de fonder, pour exercer l'apostolat parmi cette classe si intéressante de la société, la « Congrégation des Rédemptoristes ». Traité d'insensé par son père, ses proches et ses amis, persécuté et abandonné bientôt par plusieurs de ses premiers collaborateurs, délaissé et méprisé par son directeur lui-même, Alphonse endura toutes les souffrances morales qui peuvent tomber sur un homme : rien ne put l'abattre ni le décourager.

Il eut plusieurs visions de la très Sainte Vierge ; une fois, pendant un sermon sur les gloires de Marie, il fut ravi, et environné d'une éblouissante lumière.

Un jour, son pauvre accoutrement le fit prendre pour le cocher des autres missionnaires, et, à son premier sermon, son éloquence fit dire au peuple : « Si le cocher prêche si bien, que sera-t-il des autres ! » Aux travaux apostoliques, Alphonse joignait les travaux intellectuels, et il composa un grand nombre d'ouvrages de piété et de morale qui l'ont fait élever au rang des docteurs.

Sacré évêque, Alphonse égala par ses vertus les plus saints pontifes. Il passa de la terre au ciel, à l'âge de quatre-vingt-onze ans, le Ier août 1787, à Pagani, en Campanie.
Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Mer 1 Aoû - 20:44

  Aujourd'hui 02 aout, nous fêtons Saint Julien EYMARD


 Célébrité : Julien Boisselier, acteur français. Julien Doré, chanteur, acteur français. Julien Lepers, animateur TV. Julien Escudé, footballeur international français. Julien Green, écrivain. Julien Oliveri, comédien (Maxime Robin dans la série Plus belle la vie...) Julien Clerc, chanteur. Julien Benneteau, joueur de tennis français. Julien Courbet, animateur-producteur de télévision et un journaliste.... 
 Prénoms dérivés : Julien, Gilian, Juliano, Julian.... 
 Les Julien possèdent une ambition aussi affirmée que leur caractère. Ils veulent toujours davantage, et vite. Même s'ils se refusent à faire usage de la force, ils savent parfaitement aboutir à leurs fins, servis par leur remarquable lucidité. ce sont des compagnons attachants, bien que parfois envahissants.... 
 Saint Julien Eymard (1811-1868), confesseur Natif de La Mure dans l'Isère, il est ordonné prêtre en 1834, oeuvre quelque temps comme curé. En 1856, il fonde la congrégation des prêtres du Saint Sacrement, voués à l'apostolat et se ressourçant dans l'Eucharistie. Un peu plus tard, il fonde en outre une branche féminine. Saint Jean-Marie Vianney, curé d'Ars, l'encourage dans ses fondations. Canonisé en 1963.. 




Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Jeu 2 Aoû - 11:02

Saint Julien
Nous fêtons JULIEN, mais aussi Léonce et Serena. Julien était très répandu, dès l'Antiquité romaine, dans la plupart des régions de l'Empire. Il désignait les proches de Jules César. En France, il affiche ses meilleurs scores de 1983 à 1988. Actuellement il est assez fréquent.
Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Ven 3 Aoû - 8:26


Aujourd'hui, vendredi 03 août 2018 nous fêtons Sainte Lydie 


Lydie, du grecque ludia, "originaire de Lydie" ou "ayant les moeurs des Lydiens" (régio d'Asie Mineure dont la sensualité des habitants était proverbiale) 
Prénoms dérivés : Lydie, Lydia, Lydiane, Liddy, Lidija... 
. Les Lydie sont des femmes pacifiques, convaincues que l'amour est le moteur de la vie. Elles cherchent sans cesse à convaincre les autres de la justesse de leurs vues. Mais ont tendance à se montrer un peu trop possessives et jalouses. Leur imagination débordante est appréciée des enfants. 
Sainte Lydie (+1er siècle) Native de l'Asie Mineure (Turquie actuelle) elle est marchande de pourpre. Saint Paul la convertit à Philippes de Macédoine. Première disciple de l'apôtre, elle est également son hôtesse. (Ac 16,14-15) 



Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Ven 3 Aoû - 11:50

Sainte Lydie
Nous fêtons LYDIE, mais aussi Hermel et Salomé. D’origine grecque, LYDIE désignait dans l’antiquité les personnes originaires de Lydie, une région d'Asie Mineure voisine de la Grèce, sur les côtes de la mer Égée. Dans les légendes grecques, cette zone est le siège du fabuleux royaume de Crésus. Assez répandu dans l'Antiquité, Lydie reste courant en Russie et arrive en France dans les années 1920, avec une période favorable dans les années 1960.



Ste Lydie
MARCHANDE DE POURPRE DE THYATIRE († IER S.)

Martyrologe Romain : commémoraison de sainte Lydie, la marchande de pourpre de Thyatire, qui, à Philippes de Macédoine, fut la première dans cette ville à croire à l’Évangile, après la prédication de l’Apôtre saint Paul.

Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Sam 4 Aoû - 8:32

Aujourd'hui, samedi 04 août 2018 nous fêtons Saint Jean-Marie Vianney 


Vianney, Patronyme, sans doute issu d'un nom de lieu, du celt. 

. Les Jean-Marie affichent en la plupart des circonstances de leur vie une certaine dureté, censée masquer leur émotivité et leur nature angoissée. Ils sont en outre complexés par leur manque de créativité. 

Saint Jean-Marie Vianney (1786-1859) Né à Dardilly dans le Rhône dans une famille de cultivateurs qui protège les prêtres persécutés pendant la Révolution. Son père le retient à la ferme avant de le confier à 19 ans à un prêtre qui le prépare, non sans difficultés, au sacerdoce. Ordonné prêtre en 1815, il devient curé d'Ars dans les Dombes 3 ans plus tard. Se consacrant principalement à l'administration du sacrement de réconciliation, il accueille à son confessionnal des pénitents de toutes les classes sociales, venus souvent de très loin. Pendant des années, il passe 16 à 18h par jour au confessionnal. Canonisé en 1925, il est déclaré patron de tous les curés du monde. 




Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Sam 4 Aoû - 17:39

Saint Jean-Marie

Nous fêtons JEAN-MARIE mais aussi et Loan et Violetta. Jean-Marie a atteint un statut de grand classique, il associe les deux prénoms les plus attribués jusqu’au Moyen Age, Jean et Marie. Ce prénom a connu un grand succès au 19è siècle et au début du 20è siècle jusqu’aux années 1960. Actuellement il est très discret.



Saint Jean-Marie Vianney
Curé d'Ars
Extraits de la Catéchèse de Benoît XVI 
5 août 2009, Saint Jean-Marie Vianney, curé d'Ars 
[Allemand, Anglais, Croate, Espagnol, Français, Italien, Portugais]

Chers frères et sœurs,   [...]

Jean-Marie Vianney naît dans le petit village de Dardilly le 8 mai 1786, dans une famille de paysans, pauvre en biens matériels, mais riche d'humanité et de foi. Baptisé, comme le voulait le bon usage à l'époque, le jour même de sa naissance, il consacra les années de l'enfance et de l'adolescence aux travaux dans les champs et à paître les animaux, si bien qu'à l'âge de dix-sept ans, il était encore analphabète. Mais il connaissait par cœur les prières que lui avait enseignées sa pieuse mère et il se nourrissait du sentiment religieux que l'on respirait chez lui. Les biographes racontent que, dès sa prime jeunesse, il essaya de se conformer à la divine volonté même dans les tâches les plus humbles.

Il nourrissait dans son âme le désir de devenir prêtre, mais il ne lui fut pas facile de le satisfaire. Il parvint en effet à l'ordination sacerdotale après de nombreuses adversités et incompréhensions, grâce à l'aide de sages prêtres, qui ne s'arrêtèrent pas à considérer ses limites humaines, mais surent regarder au-delà, devinant l'horizon de sainteté qui se profilait chez ce jeune homme véritablement singulier.

Ainsi, le 23 juin 1815, il fut ordonné diacre et le 13 août suivant, prêtre. Enfin, à l'âge de 29 ans, après de nombreuses incertitudes, un certain nombre d'échecs et beaucoup de larmes, il put monter à l'autel du Seigneur et réaliser le rêve de sa vie.

Le saint curé d'Ars manifesta toujours une très haute considération du don reçu. Il affirmait: « Oh! Quelle grande chose que le sacerdoce! On ne le comprendra bien qu'une fois au Ciel... si on le comprenait sur la terre, on mourrait, non d'effroi mais d'amour! » (Abbé Monnin, Esprit du Curé d'Ars, p. 113). En outre, dans son enfance, il avait confié à sa mère: « Si j'étais prêtre, je voudrais conquérir beaucoup d'âmes » (Abbé Monnin, Procès de l'ordinaire, p. 1064). Et il en fut ainsi. Dans le service pastoral, aussi simple qu'extraordinairement fécond, ce curé anonyme d'un village isolé du sud de la France parvint si bien à s'identifier à son ministère, qu'il devint, également de manière visible et universellement reconnaissable, alter Christus, image du Bon Pasteur, qui à la différence du mercenaire, donne la vie pour ses brebis (cf. Jn 10, 11).

A l'exemple du Bon Pasteur, il a donné la vie au cours des décennies de son service sacerdotal. Son existence fut une catéchèse vivante, qui trouvait une efficacité toute particulière lorsque les personnes le voyaient célébrer la Messe, s'arrêter en adoration devant le tabernacle ou passer de longues heures dans le confessionnal.

Au centre de toute sa vie, il y avait donc l'Eucharistie, qu'il célébrait et adorait avec dévotion et respect. Une autre caractéristique fondamentale de cette extraordinaire figure sacerdotale, était le ministère assidu des confessions. Il reconnaissait dans la pratique du sacrement de la pénitence l'accomplissement logique et naturel de l'apostolat sacerdotal, en obéissance au mandat du Christ : « Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis, ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus » (cf. Jn 20, 23).

Saint Jean-Marie Vianney se distingua donc comme un confesseur et maître spirituel excellent et inlassable. En passant « d'un même mouvement intérieur, de l'autel au confessionnal », où il passait une grande partie de la journée, il cherchait par tous les moyens, par la prédication et par le conseil persuasif, à faire redécouvrir aux paroissiens la signification et la beauté de la pénitence sacramentelle, en la montrant comme une exigence intime de la Présence eucharistique.

Les méthodes pastorales de Jean-Marie Vianney pourraient apparaître peu adaptées aux conditions sociales et culturelles actuelles. Comment en effet un prêtre d'aujourd'hui pourrait-il l'imiter, dans un monde qui a tant changé? S'il est vrai que les temps changent et que de nombreux charismes sont typiques de la personne, et donc inimitables, il y a toutefois un style de vie et un élan de fond que nous sommes tous appelés à cultiver. A bien y regarder, ce qui a rendu saint le curé d'Ars a été son humble fidélité à la mission à laquelle Dieu l'avait appelé; cela a été son abandon constant, empli de confiance, entre les mains de la Providence divine. Il a réussi à toucher le cœur des personnes non en vertu de ses dons humains, ni en s'appuyant exclusivement sur un effort, même louable, de la volonté, il a conquis les âmes, même les plus réfractaires, en leur communiquant ce qu'il vivait de manière intime, à savoir son amitié avec le Christ. [...]

Les Pères du Concile œcuménique Vatican II avaient bien présents à l'esprit cette "soif de vérité" qui brûle dans le cœur de tout homme, lorsqu'ils affirmèrent que c'est aux prêtres, "comme éducateurs de la foi", qu'il revient de former "une authentique communauté chrétienne" capable de "frayer la route à tous les hommes vers le Christ" et d'exercer "une véritable maternité" à leur égard, en indiquant ou en facilitant à celui qui ne croit pas "un chemin vers le Christ et son Église" et "pour réveiller les fidèles, les nourrir, leur donner des forces pour le combat spirituel" (cf. Presbyterorum ordinis, n. 6).

L'enseignement que continue de nous transmettre le saint curé d'Ars à cet égard est que, à la base de cet engagement pastoral, le prêtre doit placer une union personnelle intime avec le Christ, qu'il faut cultiver et accroître jour après jour. C'est seulement s'il est amoureux du Christ que le prêtre pourra enseigner à tous cette union, cette amitié intime avec le divin Maître, qu'il pourra toucher les cœurs des personnes et les ouvrir à l'amour miséricordieux du Seigneur. C'est seulement ainsi, par conséquent, qu'il pourra transmettre enthousiasme et vitalité spirituelle aux communautés que le Seigneur lui confie. Prions pour que, par l'intercession de saint Jean-Marie Vianney, Dieu fasse don à son Église de saints prêtres, et pour que croisse chez les fidèles le désir de soutenir et d'aider leur ministère.
Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Dim 5 Aoû - 7:43

.Aujourd'hui, dimanche 05 août 2018 nous fêtons Saint Abel 


Abel, de l'hébreu hevel, "vent léger", "petit soufle" 
. Les Abel ont souvent un destin tragique mais ils mènent toujours leurs combats jusqu'à leur terme. Ils attachent grand prix à l'honneur. Ce sont des êtres loyaux, dotés de grandes qualités de coeur qu'ils magnifient. Ils sont un brin chevaleresques... Et extrêmement charmeurs. 
Saint Abel (+770) D'origine écossaise, il accompagne Saint Boniface sur le continent. Elu archevêque de Reims par le concile de Soissons et le pape Saint Zacharie, il ne peut prendre possession de son siège occupé par l'intrus Milon. Il se retire à Lobbes où il devient abbé d'un monastère bénédictin.

Oswald, du germanique wald, "diriger". 
Prénoms dérivés : Oswald, Osvald, Osvaldo, Osweald, Oswell... 
Saint Oswald. Roi de Northumbrie, évangélisateur des Gallois au 7e siècle. 



Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Lun 6 Aoû - 8:56

.Aujourd'hui, lundi 06 août 2018 nous fêtons Saint Octave,Octavien


L'histoire d'Octavien est celle d’une vocation difficile à assumer. Octavien était le fils aîné de Guillaume 1er comte de Bourgogne, il avait plusieurs frères cadets qui en tant que tels pouvaient entrer dans les ordres, l'un, Hugues, devint d'ailleurs archevêque de Besançon, et un autre, Guy archeveque de Vienne puis Pape sous le nom de CalixteII.
Lui, Octavien, voulait devenir moine à Cluny, mais son père exigeait qu’il prenne sa succession. Il partit étudier le droit à l'université de Bologne, en Italie. Mais à la mort de son père, en 1087, il ne revint pas prendre la succession, laissant le comté à son frère Renaud. Il s'arrêta à Pavie en Lombardie et devint moine à l'abbaye de Saint-Pierre-au-Ciel-d'Or, dépendante de Cluny.
Cette abbaye de Saint-Pierre-au-Ciel-d’Or a été consacrée en 1132 par le pape Innocent II, quatre ans après la mort d'Octavien. Il avait refusé d’en devenir abbé, mais dut quand même accepter en 1119 le siège d'évêque de Savone, qu'il conserva jusqu'à sa mort. 



Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Mar 7 Aoû - 9:31

Aujourd'hui, mardi 07 août 2018 nous fêtons Saint Gaétan 


Gaétan, du latin caietanus, habitant originaire de Caieta, ville du Latium (Gaète) 

. Les Gaétan ont une vie intérieure très riche, ce qui ne les empêche pas de se montrer remarquablement disponibles. La fraîcheur de leur caractère les rend éminemment sympathiques et ils sont très entourés. 

Saint Gaetan (1480-1547), prêtre natif de Vicence en Lombardie de la famille des comtes de Thienne, il occupe des fonctions administratives au Saint Siège avec les papes Jules II (1503-1513) et Léon X (1513-1521). Ordonné prêtre à 36 ans en 1516, il fonde avec son ami Carafa (futur pape Paul IV, 1555-1559) la congrégation des Théatins appelés ainsi d'après la ville de Theate dans les Abruzzes (actuelle ville de Chieti en Italie). L'institut, qui se distingue par une spiritualité de confiance absolue dans la Providence, joue un rôle important dans la Contre-Réforme qui se prépare notamment avec le concile de Trente (1545-1563). Gaetan assume la fonction de supérieur général de son Ordre jusqu'à sa mort à Naples. Canonisé en 1671.




Saint Sixte II, pape et ses compagnons (+258) En 258, le pape Sixte II et quatre de ses diacres sont décapités pour avoir tenu au cimetière de Calliste une assemblée liturgique que venait d'interdire l'édit de l'empereur Valérien. 




Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Mar 7 Aoû - 16:26

De votre passage les filles 

Saint Gaétan

Nous fêtons GAETAN, mais aussi Sixtine et Théodora. Gaétan vient du latin et signifie originaire de la ville de Caillatia. Cette ville est devenue Gaëte en Italie. Caetano était un prénom exclusivement italien et très courant au 15èsiècle. On le retrouve en Espagne puis en France sous la forme de Gaëtan depuis le 17ème siècle. Il est apprécié dans les années 60.



Saint Gaétan de Thiene
Prêtre et fondateur de :
L'« Ordre des Théatins » 

Gaetano, troisième enfant de Gaspard, comte de Thiene et de la comtesse Maria Porto, naît à Vicence, qui faisait alors partie de la République de Venise, en octobre 1480.
C'est en souvenir d'un de ses oncles, chanoine et professeur à l'Université de Padoue (mort en 1465), qu'il reçut au baptême le prénom de Gaétan. Orphelin de père dès l'âge de deux ans, il fut éduqué par sa mère, fille spirituelle des dominicains de Santa Corona de Vicence, qui l'encouragea dans la voie de la sainteté.

Après avoir fait ses humanités à Vicence, il fréquenta l'Université de Padoue où il conquit le doctorat in « utroque jure » (17 juillet 1504). La même année, il reçut la tonsure des mains de l'évêque de Vicence, Pietro Dandolo. Très soucieux de l'éducation religieuse et de la promotion sociale des paysans vivant sur les terres que sa famille possédait à Rampazzo (province de Vicence), il y érigea en 1505, avec son frère Battista, une église dédiée à sainte Marie-Madeleine pour qui la Renaissance avait une grande dévotion.

En 1506, il travailla comme diplomate à la cour du Pape Jules II (Giuliano Della Rovere,1503-1513) où il aida à la réconciliation avec la République de Venise. À la suite du décès de sa mère, il fut rappelé à Vicence, où il fonda un hôpital pour les incurables. Il était alors tout autant préoccupé par le soin des âmes que par celui des corps. Il décida de regrouper des personnes qui seraient décidées à partager un idéal monastique avec un ministère actif.

La mort du Pape Jules II, en 1513, lui permit de quitter la cour pontificale et de fonder un ordre basé sur ces idéaux : l'« Oratoire de l'Amour Divin ». Gaétan ne fut ordonné prêtre qu'en 1516. La nouvelle congrégation fut approuvée par Clément VII (Giulio de' Medici, 1525-1534) en 1524. L'un de ses compagnons, Giovanni Pietro Carafa, futur pape sous le nom de Paul IV et alors évêque de Chieti, qui se dit Theate en latin, qui en fut le premier supérieur, est à l'origine du nom que la congrégation a porté par la suite.

L'« Ordre des Théatins » prit les apôtres comme modèles et contribua puissamment à la réforme des mœurs au XVIe siècle. Les premières maisons de la congrégation furent fondées à Naples en 1533 et à Venise en 1540.

Gaétan était déjà âgé quand il tomba malade, à Naples ; il refusa un matelas et voulut mourir sur la cendre et le cilice ; il refusa aussi un médecin extraordinaire, disant : « Je suis un pauvre religieux, qui ne vaut pas la peine d'être assisté. »

Marie vint elle-même chercher son âme le 07 août 1547. Ses restes sont à la basilique Saint Paul le Majeur de Naples.

Gaetano de Thiene a été béatifié le 23 novembre 1624, par le pape Urbain VIII (Maffeo Barberini, 1623-1644), et canonisé le 12 avril 1671, par le pape Clément X (Emilio Altieri, 1670-1676), en même temps que Rose de Lima, François Borgia, Louis Bertrand et Philippe Benizi.
Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Mer 8 Aoû - 18:16

Saint Dominique

Nous fêtons DOMINIQUE, mais aussi Cyrus et Mika. Dominique vient du latin et signifie le maître, le chef. A l’époque romaine, il désignait une relation d’appartenance avec l’empereur. Son succès lui a permis de se répandre dans toute l’Europe latine. Actuellement, c’ est un prénom mixte en France.



St Dominique de Guzman
PRÊTRE ET FOND. († 1221)

Saint Dominique de Guzman
Fondateur de :
« Ordo Fratrum Prædicatorum »
(Ordre des Frères prêcheurs : dominicains)

Dominique de Guzman naît aux alentours de 1170 au château de Caleruega près de Silos en Vieille-Castille, de Félix de Guzman et Jeanne d'Asa qui sera béatifiée par l'Église. L'enfant reçoit le nom de Dominique en l'honneur du saint abbé de l'abbaye voisine de Silos, mort un siècle auparavant.
Devenu de bonne heure chanoine d'Osma, Dominique accompagne son évêque Diego dans ses voyages. Il se rend à plusieurs reprises en Languedoc et constate les dégâts causés par l'hérésie cathare. À Rome, où Diego et Dominique viennent demander à Innocent III (Lotario dei Conti di Segni, 1198-1216) d'approuver l'inspiration qu'ils avaient eue d'aller évangéliser les Cumans d'Ukraine, ils reçoivent l'ordre du pape d'assister les cisterciens qui tentent en vain de rechristianiser les albigeois.

Dès 1206, Dominique fonde à Prouille un monastère destiné à accueillir les jeunes filles tentées par les « maisons des parfaites » et qui constituera le noyau des futures dominicaines. À la mort de son évêque, Dominique prend la tête de la mission et, assuré du concours de quelques prêtres instruits, développe une œuvre de prédication et de pénitence. Ensemble, ils organisent des débats contradictoires avec les cathares qui durent parfois plusieurs jours, s'imposent une vie austère qui contraste avec le faste des légats pontificaux. L'apostolat de Dominique parmi les Cathares et les Albigeois échoue. Mais le jeune ordre reçoit l'approbation de l'évêque de Toulouse, puis celle d'Innocent III (Lotario dei Conti di Segni, 1198-1216) que Dominique va trouver à Rome où avait lieu le IVe concile du Latran.

À la mort d'Innocent III en 1216, son successeur, Honorius III (Cencio Savelli, 1216-1227) confirme le nouvel institut et le premier couvent s'ouvre à Rome. En 1219, Dominique prêche le Carême à Toulouse, puis part à Paris afin d'installer un couvent de ses religieux rue Saint-Jacques, d'où leur surnom de « Jacobins ».

Dominique retourne en Italie et se fixe à Bologne. C'est là qu'il quitte sa demeure terrestre pour la rencontre avec Dieu, le 6 août 1221.

Le 3 juillet 1234 le pape Grégoire IX (Ugolino dei Conti di Segni, 1227-1241) le canonise et fait lever son corps de terre afin de l'exposer à la vénération des fidèles.

L'effort intellectuel que Dominique demandait à ses frères porte bientôt ses fruits. À sa mort, on dénombrait à peine 25 docteurs en théologie dans toute l'Europe ; cinquante ans après, l'ordre en comptait environ 700... Bien que n'ayant jamais été aussi populaire que saint François d'Assise, il était vénéré dans toute l'Italie, en Espagne et dans le sud de la France.

Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Mer 8 Aoû - 20:27

  Colombine


Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Jeu 9 Aoû - 9:15


Aujourd'hui, jeudi 09 août 2018 nous fêtons Saint Amour 


Amour, du latin amor, "amour" 

Saint Amour (VIIe siècle) Martyr vénéré en Franche-Comté avec Saint Viateur. 

Martyr en Franche-Comté.
Il aurait peut-être été un soldat chrétien de la légion thébaine, devenu martyr.
Les reliques de Saint Amour et Saint Viateur sont conservées dans l'église du village de Saint-Amour 39160 dans le Jura.






Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Jeu 9 Aoû - 11:29

Saint Amour

Nous fêtons AMOUR, mais aussi Tressy et Amory. Amour parle de lui-même : ce nomd'origine latine, il était très en vogue au début de notre ère et renvoyait principalement à l’amour universel et à la compassion. En France il a toujours été très discret.

Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Ven 10 Aoû - 9:07

Aujourd'hui, vendredi 10 août 2018 nous fêtons Saint Laurent 



Laurent, du latin Laurus, "laurier", laurens, "originaire de la ville de Laurentum (Laurente en Italie)" 

Célébrités : Laurent Boutonnat, musicien, auteur-compositeur et réalisateur français. Laurent Terzieff, acteur et metteur en scène français. Laurent Joffrin, journaliste français. Laurent Lucas, acteur français. Laurent Fabius, homme politique. Laurent Delahousse, journaliste. Laurent Malet, acteur. Laurent Fournier, footballeur. Laurent Fontaine, animateur TV radio. Laurent Blanc , footballeur. Laurent Jalabert, coureur cycliste français. Laurent Voulzy, compositeur. Laurent Romejko, journaliste. Laurent Gerra, humoriste et imitateur français. Laurent Boyer, animateur français de télévision et de radio. Laurent Petitguillaume, animateur TV et radio. Laurent Ruquier. Laurent Baffie, humoriste français. Laurent Ournac, acteur français. Laurent Cabrol, homme de radio et de télévision, il est aussi écrivain. Laurent Bénégui, producteur, réalisateur et écrivain français... 

Prénoms dérivés : Laure, Laurence, Lore, Lorena, Lorenz, Laurie, Lora. 

. Les Laurent possèdent de grandes qualités et savent s'attirer la sympathie de ceux qui les côtoient: ils sont attentionnés, disponibles, généreux, modestes, toujours prêts à rendre service. Ils accordent une grande importance à l'amitié, jusqu'à en négliger leur famille. 

Saint Laurent (+258), diacre et martyr Archidiacre du pape Sixte II (257-258), Laurent assure la liturgie, l'organisation matérielle de la communauté et le service des pauvres. Suite à un édit de persécution de l'empereur Valérien, il est arrêté et sommé de livrer les biens de la communauté. Il rassemble alors les pauvres et les indigents du quartier. « Voilà les trésors de l'Eglise » s'exclame-t-il. Il est décapité comme Sixte. Il est représenté en train de rôtir sur un gril, selon sa « passion » rédigée au moins un siècle après sa mort et donc pas crédible. 






Dernière édition par Ysatis le Ven 10 Aoû - 11:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Ven 10 Aoû - 11:22

Saint Laurent

Nous fêtons LAURENT, mais aussi Laurène et  Philomène. Laurent vient du latin et signifie la feuille laurier. Dans l'antiquité, le laurier  représentait la victoire, ainsi que l’immortalité. On en tressait des couronnes pour les vainqueurs. Laurent réapparait en Italie au 15è siècle. En France, il est plus tardif, il enregistre ses meilleurs scores de 1965 à 1975.



Saint Laurent
Diacre et Martyr 
(† 258)

Laurent fut l'un des plus illustres martyrs de l'Église. Ses vertus, son mérite, lui gagnèrent l'affection du Pape Sixte II, qui le choisit comme son premier diacre.
L'an 258, le Pape fut arrêté et condamné à mort. Comme on le conduisait au supplice, Laurent, son diacre, le suivait en pleurant : « Où allez-vous, mon père, disait-il, sans votre fils ? Où allez-vous, saint Pontife, sans votre diacre ? Jamais vous n'offriez le sacrifice sans que je vous servisse à l'autel. En quoi ai-je eu le malheur de vous déplaire ? » Le saint Pape, ému, lui dit : « Je ne vous abandonne point, mon fils ; une épreuve plus pénible et une victoire plus glorieuse vous sont réservées ; vous me suivrez dans trois jours. » Puis il lui ordonna de distribuer aux pauvres tous les trésors de l'Église, pour les soustraire aux persécuteurs : mission que Laurent accomplit avec joie.

Le préfet de Rome, à cette nouvelle, fit venir Laurent et lui demanda où étaient tous les trésors dont il avait la garde, car l'empereur en avait besoin pour l'entretien de ses troupes : « J'avoue, lui répondit le diacre, que notre Église est riche et que l'empereur n'a point de trésors aussi précieux qu'elle ; je vous en ferai voir une bonne partie, donnez-moi seulement un peu de temps pour tout disposer. » Le préfet accorda trois jours de délai.

Pendant ce temps, Laurent parcourut toute la ville pour chercher les pauvres nourris aux dépens de l'Église ; le troisième jour, il les réunit et les montra au préfet, en lui disant : « Voilà les trésors que je vous ai promis. J'y ajoute les perles et les pierres précieuses, ces vierges et ces veuves consacrées à Dieu ; l'Église n'a point d'autres richesses. “Comment oses-tu me jouer, malheureux ? dit le préfet ; est-ce ainsi que tu outrages en moi le pouvoir impérial ?” » Puis il le fit déchirer à coups de fouets.

Laurent, après ce supplice, fut conduit en prison, où il guérit un aveugle et convertit l'officier de ses gardes, nommé Hippolyte. Rappelé au tribunal, il fut étendu sur un chevalet et torturé cruellement ; c'est alors qu'un soldat de la garde, nommé Romain, vit un Ange essuyer le sang et la sueur du martyr : « Vos tourments, dit Laurent au juge, sont pour moi une source de délices. » Laurent fut ensuite rôti à petit feu sur un gril de fer, et quand il eut un côté tout brûlé : « Je suis assez rôti de ce côté, dit-il au juge en souriant ; faites-moi rôtir de l'autre. » Bientôt, les yeux au Ciel, il rendit l'âme.
Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Sam 11 Aoû - 9:00

Aujourd'hui, samedi 11 août 2018 nous fêtons Sainte Claire 



Claire, du latin clarus, "clair" 
Célébrité : Claire Forlani, actrice britannique. Claire Keim, actrice et chanteuse française. Claire Chazal, journaliste de télévision française. Claire Danes, née Claire Catherine Danes, actrice américaine. Claire Bretécher, dessinatrice de bandes dessinées française. Claire Castillon, écrivain français... 
Prénoms dérivés : Claire, Chiara, Chiarelle, Chiaretta, Clara, Clare... 
. Les Claire sont sûres d'elles, parfois jusqu'à la suffisance. Têtues et autoritaires, ce sont des petites filles puis des femmes qui ne supportent pas la contestation et suivent leurs idées en toutes circonstances. Elles sont souvent difficiles à vivre, même si elles peuvent -par moment- se montrer charmantes. Elles n'ont pas beaucoup d'amis, plutôt des admirateurs. 
Sainte Claire d'Assise (1193-1253), vierge Native d'Assise, elle est à 18 ans, attirée par l'idéal de pauvreté de Saint François. Elle quitte sa riche famille, renonce à tous ses biens et prend l'habit des pénitentes. Elle se cloître dans un misérable couvent où sa soeur Agnès la rejoint. Claire gouverne sa communauté de « clarisses » pendant 42 ans et contribue beaucoup à la diffusion de l'esprit franciscain. Canonisée en 1255.


Suzanne, de l'hébreu shoshanah, "lys" 
Célébrités : Suzanne Vega, née Suzanne Nadine Vega, auteure-compositrice-interprète américaine... 
Prénoms dérivés : Suzanne, Sanna, Susan, Susana, Suzann, Suzette, Suzie... 
Sainte Suzanne. Martyre romaine vers 396. Chrétienne, belle et intelligente, elle refusa d'épouser Maximien, le fils de l'empereur Dioclétien. Elle convertit les soldats venus la chercher, qui furent décapités avec elle dans sa maison. On y édifiera la basilique Sainte-Suzanne.



Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Dim 12 Aoû - 10:12

Aujourd'hui, dimanche 12 août 2018 nous fêtons Sainte Jeanne de Chantal et Sainte Clarisse 


. Clarisse du latin clarissima, "très claire" ou de l'ordre des Clarisses 
Prénoms dérivés : Clarisse, Clarissa, Klarisa... 
. Les Clarisse sont des femmes toutes de bonté qui ont le don d'apporter aux autres la confiance. Leur générosité, leur fidélité en amitié sont très appréciées, et elles sont heureuses du bonheur des autres. 
Sainte Clarisse (abbesse de Remiremont, dans les Vosges, au VIIe siècle);

 Saint Eusèbe de Milan (d'origine grecque, évêque; en 452, lors de l'invasion d'Attila, il doit fuir Milan; dès qu'il peut revenir, il restaure la ville et rebâtit la cathédrale incendiée, mort en 460) 



Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Dim 12 Aoû - 15:41

Sainte Clarisse

Nous fêtons CLARISSE, mais  aussi Karline et Vanina. Clarisse est un dérivé de Claire qui signifie brillant, lumineux, mais aussi fameux, célèbre. Il était très apprécié dans les pays anglophones au 19è siècle, alors qu'il restait discret dans les pays latins. Actuellement, Clarisse est en légère  hausse.
Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Lun 13 Aoû - 8:04

Saint Hippolyte

Nous fêtons HIPPOLYTE, mais aussi Cassien et Dorothée. Hippolyte vient du grec et signifie le cheval libéré, qui court à bride abattue. C’est donc celui qui libère les chevaux. Dans la Mythologie grecque, Hyppolyte est le fils de Thésée, mais c’est aussi, au féminin, le nom de la reine des amazones. Hippolyte s’implantera surtout en Italie et en France où il reste rare..
Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Lun 13 Aoû - 8:56

Aujourd'hui, lundi 13 août 2018 nous fêtons Saint Hippolyte 


Hippolyte, du grecque hippos, "cheval", et ippolutos, "qui délie les chevaux" 

Célébrité : Hippolyte Girardot, acteur 

Prénoms dérivés : Hippolyte, Hippol, Hippolyt, Ippolita... 

. Les Hippolyte sont dominateurs, volontiers méprisants. Sûrs d'eux à l'extrême, têtus, ils ne supportent pas la contradiction, ne savent pas dialoguer. Ces aspects désagréables mis à part, ils sont doués d'une grande habileté et d'une énorme volonté de réussir. Ils cachent leur angoisse sous l'arrogance. 

Saint Hippolyte (+236) Prêtre romain il est un savant théologien. Pour des raisons doctrinales et personnelles, il déclenche un schisme à Rome, s'opposant au pape Zéphyrin, puis à Calixte, à Urbain I et enfin à Pontien. On peut dire qu'il est le premier antipape (217-235) mais l'empereur Maximilien le Thrace l'exile avec le pape Pontien dans les mines de Sardaigne où ils se réconcilient avant de mourir martyrs. 



****

Saint-Patron et intercesseur du jour
Saint-Hippolyte, Saint patron des Gardiens de la paix 
Sainte-Radégonde, Sainte patronne de Poitiers. 
Saint Bénilde, Patron des Accordéonistes. 



Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Ysatis
Admin
avatar

Date d'inscription : 20/12/2017
Age : 64
Localisation : Grand Est

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Mar 14 Aoû - 9:01


Aujourd'hui, mardi 14 août 2018 nous fêtons Saint Évrard 


Evrard, du germanique eber, "sanglier", -hard, "dur", "fort" 
Prénoms dérivés : Evrard, Ebrard, Eberhard... 
. Les Evrard sont en général des hommes assez rustiques, solides physiquement comme moralement. La nuance n'est pas leur fort mais du moins peut-on s'appuyer sur eux en toute confiance. 
Saint Evrard (+958) Membre de la famille des ducs de Souabe, il est prévôt du chapitre de la cathédrale de Strasbourg. En 934, il rejoint son ami Beunon à Einsiedeln en Suisse. Choisi comme abbé du monastère bénédictin d'Einsiedeln, il achève la construction de l'abbaye et en consacre l'église. 



Revenir en haut Aller en bas
http://friendship-graphics.forumactif.com
Colombine
Modératrice
avatar

Date d'inscription : 11/02/2018
Age : 52

MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   Mar 14 Aoû - 11:37

Saint Evrard

Nous fêtons ÉVRARD, mais aussi Maximilien et Siméon. Evrard est une adaptation du prénom germanique Eber-hard. Il signifie fort, courageux. On le trouvait déjà au 7ème siècle chez les francs et il est resté assez courant en Autriche et en Allemagne. En France, c'est un prénom très discret.

Saint Maximilien-Marie Kolbe
Prêtre o.f.m. conv. et martyr 
Fondateur de la : « Mission de l'Immaculée »

Maximilien Kolbe (de son prénom de baptême: Rajmund) naît le 8 janvier 1894 à Zduńska Wola, pas très loin de Lodz, en Pologne. Il était le fils de Jules et Marie Dąbrowska.
Adolescent, il se sentit fasciné par l'idéal de saint François d'Assise et entra au petit séminaire des Franciscains conventuels (dits Cordeliers) de Léopoli.

Après le noviciat, il fut envoyé à Rome, au Collège International de l'ordre, pour y faire ses études ecclésiastiques. En 1915, il fut diplômé en philosophie puis, en 1919, en théologie.

Alors que l'Europe est déchirée par la Première Guerre Mondiale, Maximilien songe à une grande œuvre au service de l'Immaculée pour l'avènement du Royaume du Christ.

Le soir du 16 octobre 1917, il fonde avec quelques compagnons la « Mission de l'Immaculée », qui a pour but la conversion et la sanctification de tous les hommes par l'offrande inconditionnelle à la Vierge Marie.

Il est ordonné prêtre en 1918 et, en 1919, une fois ses études ecclésiastiques terminées, il rentre en Pologne pour commencer à Cracovie un travail d'organisation et d'animation du mouvement de la « Mission de l'Immaculée ».

Comme moyen de liaison entre les adhérents du mouvement, il fonde la revue « Le Chevalier de l'Immaculée ». Cette revue est toujours publiée de nos jours en Pologne.

En 1927, encouragé par la progression importante du nombre de collaborateurs consacrés et de membres de la M.I., il transfère le centre d'édition à Niepokalanów, ou « Cité de l'Immaculée », près de Varsovie, qui accueillera plus de 700 religieux. Ceux-ci se consacreront à évangéliser le monde grâce à l’utilisation des moyens de communication sociale.

En 1930, il part avec quatre autres frères pour le Japon, où il fonde « Mugenzai No Sono », ou « Jardin de l'Immaculée », dans la banlieue de Nagasaki et y imprime une revue mariale. Cette « cité » restera intacte après l'explosion, en 1945, de la bombe atomique sur Nagasaki.

En 1936, il rentre en Pologne, appelé par la croissance de la communauté religieuse et l'expansion de l'activité éditoriale : onze publications, parmi lesquelles un quotidien de grande audience dans les classes populaires : il tire à 228.560 exemplaires, et le « Le Chevalier de l'Immaculée » à un million d'exemplaires.

Le 1er septembre 1939, la Seconde Guerre Mondiale éclate. Niepokalanów est bombardée et saccagée. Les religieux doivent l’abandonner. Les bâtiments sont utilisés comme lieu de premier accueil pour les réfugiés et les militaires.

Le 17 février 1941, le Père Kolbe est arrêté par la Gestapo et incarcéré dans la prison Pawiak de Varsovie. Le 28 mai de la même année, il est déporté au camp d’extermination d’Auschwitz, où on lui assigna le numéro 16670.

Fin juillet, un prisonnier s'échappa. En guise de représailles, le commandant Fritsch décide de choisir dix compagnons du même bloc et les condamne injustement à mourir de faim et de soif dans le « souterrain de la mort ».

À la stupeur de tous les prisonniers et des nazis eux-mêmes, le père Maximilien sort des rangs et s'offre pour remplacer l'un des condamnés, le jeune sergent polonais François Gajowniczek. De cette manière inattendue et héroïque, le Père Maximilien descend avec les neuf autres prisonniers dans le « souterrain de la mort » où, les uns après les autres, les prisonniers meurent, consolés, assistés et bénis par un saint.

Le 14 août 1941, le Père Kolbe quitte sa demeure terrestre, pour la rencontre avec Dieu, suite à une injection d’acide phénique. Le jour suivant, son corps fut brûlé dans le four crématoire et ses cendres dispersées au vent.

Maximilien-Marie Kolbe a été élevé à la gloire des autels, le 17 octobre 1971, par le Bx Paul VI (Giovanni Battista Montini, 1963-1978) et canonisé, le 10 octobre 1982, par saint Jean-Paul II (Karol Józef Wojtyła, 1978-2005).

Revenir en haut Aller en bas
http://enchanteresse.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Saints d'Aout   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Saints d'Aout
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Loto-Loulou - 17 août!!
» Thor: The Dark World [11/08/2013]
» F1 GP de Hongrie 2013 : Victoire du Britannique Lewis Hamilton
» photos du mois d'Août
» beIN Sport 1 HD et beIN Sport 2 HD confirmé sur Bbox des le 1er juin

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Forum Friendship and Graphics :: Éphéméride :: Saint du jour-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: